Billet d’humeur de Mars

Merci au mois de Mars, il m’a permis de boire un cocktail (SPRITZ) sur le balcon au soleil, après une dure journée de labeur. Merci au mois de Mars pour ces arbres en fleurs et la nature reprend des couleurs.

Mais pas merci pour le décalage horaire, une heure en moins et une semaine pour s’en remettre, je vieillie.

DES NOUVELLES EN BREF

Point météo : Une bière au soleil sur le balcon, quoi demander de plus ? 

Point moral : Des montagnes russes qui n’ont rien à envier à Disneyland Paris.

Point santé : Je n’ai pas le Covid (oui moi je dis LE) c’est tout ce qui importe aujourd’hui.

Point emploi : J’ai reçu ma première paie de stagiaire !!! J’hésite entre le riz ou les pâtes pour flamber les clopinettes que j’ai reçu.

JOYEUX ANNIVERSAIRE

J’ai assisté (malgré moi) à la soirée d’anniversaire de monsieur Covid, un an déjà. Les jours passent mais le temps est comme suspendu. Ma vie en pause : un avion m’attend quelque part pour décoller, une bière est prête pour qu’on me serve en terrasse, mes grand-mères tendent l’oreille pour m’écouter passer la porte d’entrée (bonne fête de loin mes mamies), mais il y a aussi ma petite cousine née fin Février 2020 qui ne m’attendra pas de la voir ramper avant de marcher.

Il y a un an, je vivais mon premier confinement, j’ai serré les dents et j’ai encaissé seule dans ma chambre du CROUS en pensant naïvement que cet effort serait payant et unique ! Alors « unique » le temps nous a prouvé le contraire et nous sommes à l’aube du troisième volet de la saga.

To be continued …  

En Mars, je suis allée chercher mon diplôme officiel en papier, celui qui trônera dans mon bureau, mais ça tu le sais déjà car tu as lu mon précédent article.

Cette année, j’ai sauté le pas, j’ai fait le grand saut et je suis passée aux courses en Drive. Moi l’inspectrice en chef du poivron pas abîmée, moi la retourneuse frénétique de paquet de jambon, moi l’enquêteuse de la date de péremption la plus longue : j’ai lâché prise ! J’ai accepté qu’un autre humain décide de la tête du concombre qui finira dans ma salade, et je gagne un temps fou sans me heurter à la foule de personnes âgées, retraitées et libres 7j/7, le samedi matin après une semaine de travail. Il faut dire que le couvre-feu m’a bien encouragé, c’était devenu impossible de caler une session de courses en semaine. Alors voilà j’ai rejoint le club des « driveurs », le club de ceux qui bipent leurs cartes de fidélité à la borne puis qui s’adossent (lunettes de soleil sur le nez) au coffre grand ouvert. Bonus : Désormais mon monsieur peut lui aussi aller chercher (et monter) les courses !

Note d’Agathe : ★★★★★

La rédaction vous suggère ce mois-ci l’incroyable série CANAL+ « Validé » !

Une série immersive au cœur du rap français, avec un casting de premier choix et une trame mêlant rivalité, guerre d’égo et loi de la cité. La bande originale est plutôt très sympa et streamable sur toutes les plateformes de musique, tu as sûrement déjà même entendu plusieurs morceaux.

Agathe

Un avis sur « Billet d’humeur de Mars »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :